Bonjour, aujourd’hui, je vais répondre à une question que l’on m’a énormément posée au fil des années : “comment puis je choisir parmi toutes les créations qui sont sur votre site?” “comment choisir mon Mala?

En effet je comprend que cela ne soit pas forcément facile d’arriver sur mon site avec environ 40 Malas et de faire son choix.

Vous pourrez aussi , pourquoi pas, appliquer les conseils à venir pour choisir une pierre.

Je ne vais pas vous donner de recette miracle car au fil du temps, j’ai expérimenté plusieurs façons de choisir et je crois qu’elles ne complètent, je ne crois pas que l’une exclue l’autre.

Les différentes propositions vont vous être données par ordre chronologique d’expérimentation.

Choisir ce qui nous attire

Au tout début, lorsque j’ai commencé à créer des Malas, naturellement, j’allais vers ce qui m’attirait, les couleurs, les envies.

Je me souviens très bien : j’avais une corbeille remplie de Malas, chez moi et lorsque des personnes/amies venaient en choisir un, je ne leur disais pas le nom des pierres ou les vertus, dans un premier temps.

Je les regardais fouiller et se laisser attirer par une création en particulier, puis, une fois le choix arrêté, nous regardions à quoi correspondaient les pierres.

C’était systématique! à chaque fois cela correspondait à ce que ces personnes avaient besoin dans l’instant (ou peut être ce que leur mental pensait avoir besoin, qui sait? 😉 ).

Pour moi, tout est à remettre en question et à nuancer, les règles absolues, ce n’est pas mon truc! est ce que qu’à chaque fois que l’on est attiré par une pierre, c’est forcément la bonne?

J’ai remarqué que j’ai toujours été attirée par exemple par l’Améthyste, pour moi c’est comme une pierre miroir, ce qui peut vouloir dire que ce qu’elle apporte est déjà développé chez moi et que d’en porter souvent, pourrait me mettre en excès sur certains points.

À une époque de ma vie peu spéciale, ou je il était opportun pour moi, de couper des relations et situations toxiques, j’ai été très attirée par l‘Obsidienne noire, ce n’était pas forcement un pierre vers laquelle j’étais attirée en temps normal mais de manière ponctuelle.

Vous voyez ou je veux en venir? 😉 si l’on est depuis longtemps attiré vers une pierre, avec laquelle on est à l’aise, il se peut que de la porter souvent vienne mettre en excès certains traits de caractères.

Si l’on est attiré par une pierre de manière ponctuelle, cela peut montrer un besoin spécifique à la situations que l’on traverse.

On entend souvent de choisir à l’intuition, de se laisser guider par l’attirance, je dirais donc : oui et non. Des fois des parts de nous nous sabotent et ne nous feront pas forcement aller vers ce qui pourrait nous faire bouger, ce qui est inconfortable.

comment choisir mon mala?
Mala “accepter et lâcher” en Chrysocolle et Amazonite

Comment choisir mon Mala? Choisir ce qui ne nous attire pas

L’autre solution pour choisir son Mala, peut être d’aller vers ce qui de prime abord ne nous attire pas, cela peut être aussi vers ce que l’on ne supporte pas comme couleurs.

On est d’accord que la, on est plus dans une démarche d’aller “travailler” sur des blocages, des points faibles, des chakras bloqués.

À un moment, je faisais des bilans litho-chakras, je testais les chakras les plus faibles ou en excès chez la personne, ensuite quelle pierre associée à cette problématique, pourrait correspondre.

Je peux dire que systématiquement, les couleurs associées aux chakras faibles ne plaisaient pas du tout à ces personnes.

Exemple concret : la couleur orange, associée au chakra sacré. La plupart des personnes testées qui ne supportaient cette couleur, et qui avaient le chakra sacré faible, avaient eu des mémoires ou un passé avec des abus. Comme il est douloureux de remuer tout cela, on évite d’y aller, on évite les pierres, la couleur, tout ce qui peut y être associé.

Donc, des fois lorsqu’on évite soigneusement certaines pierres, des fois on les voit même pas! ou qu’on les déteste carrément, cela peut avoir du sens de travailler avec.

Mais, on ne peut pas, selon moi, être tout le temps en train de travailler sur des blocages et des mémoires, car c’est sans fin, on en trouvera toujours! on peut de temps en temps cheminer avec des pierres qui ne nous attirent pas et aussi faire des pauses.

Cela peut être aussi méditer, se mettre à disposition de l’énergie de la pierre, la prendre sans les mains, fermer les yeux et sentir si l’on perçoit le message de cette pierre qu’au premier abord, on aime pas.

mala calme souverain
Mala “calme souverain en Grenat, Lépidolite et Phosphosidérite

Choisir avec des outils “extérieurs”

Il est aussi possible de choisir à l’aide d’outils “extérieurs” comme un pendule, un oracle etc… je met le mot “extérieur” entre guillemets car pour moi les réponses de ces outils viennent tout de même de nous, d’une part “plus élevée”.

J’ai utilisé à un moment un outil appelé le clair ressenti (cliquez ici pour savoir ce que c’est) mais aujourd’hui, c’est terminé, je pourrais dire que tout est comme intégré en moi, cela se fait naturellement.

Mais cela peut être rassurant de choisir quelques Malas (pierres), que l’on aime beaucoup et que l’on aime pas trop ^^ et de tester avec un pendule ou autres, et de voir ce qui se passe.

Choisir son Mala avec le plaisir, la joie

Enfin, cela m’est arrivé de conseiller de choisir avec le plaisir et la joie d’un enfant, ce qui nous fait vibrer, d’aller vers le beau.

Juste se balader sur la boutique et se laisser porter, guidé par le simple plaisir de se faire un cadeau, la joie de commander une création qui vibre pour soi, s’imaginer la porter, la trouver belle, sans forcement un but précis.

Tout est possible, un mélange de tout, pourquoi une méthode exclurait une autre? ne peut on pas être dans le ET? ça ET ça en même temps. D’ailleurs je suis surement loin d’avoir cité toutes les manières de choisir, si vous en avez d’autres, nous serions heureux de vous lire en commentaires 😉

Voila, j’espère que cet article facilitera votre choix, merci pour votre attention,

Sandy

2 thoughts on “Comment choisir mon Mala?

  1. Isabelle dit :

    Coucou Sandy,
    Alors avec tes Malas c’est compliqué parce qu’ils m’attirent tous!! 😉
    Mais j’avoue que c’est la dernière méthode qui me guide le plus, la joie et la beauté du Mala qui me font vibrer, mais n’est-ce pas finalement le résultat des autres “méthodes”?!!
    Bises,

    1. sandy berthaud dit :

      Oui c’est vrai Isabelle! c’est la finalité pour moi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *